↑ Revenir à Spécialités médicales

Imprimer ce Page

Médecine interne

Mis à jour août 2016

Nombres de poste ECN 2016 : 4

Maquette : 10 semestres
– 3 semestres de médecine interne dont 2 au CHU
– 1 en maladies infectieuses fortement recommandé (qui peut compter pour un des semestre de médecine interne)
– 1 semestre en réanimation médicale
– 1 semestre en gériatrie
– les autres semestres sont libres et à adapter en fonction du DESC envisagé

Terrains de stage :

  • CHU de POITIERS :
    – Médecine interne : 3 à 4 internes de spé par semestre répartis sur les 2 ailes du service (16 et 21 patients) : 1 PUPH, 6-7 médecins, 1 CCA. 2 ailes d’hospitalisation complète avec de la médecine polyvalente, 1 interne 1 hôpital de jour très orienté immuno. Consultations internes pour les vieux semestres.
    – Gériatrie : 2 à 3 internes de spé par semestre, très gros service avec 1 PUPH, 1 CCA et 10-15 médecins.
    – Maladies infectieuses : une aile d’hospitalisation de 30 patients. Un hôpital de jour (suivi endocardites, bilan annuel VIH, suivi infections pulmonaires chroniques) avec avis hémocultures. Une consultation SIDAG et prévention pour les voyageurs.
  • Hôpitaux périphériques : La Rochelle (2 postes), Angoulême (1 poste), Châtellerault (1 poste).

Formation théorique :

  • Cours de D.E.S avec l’inter-région HUGO (Brest, Rennes, Nantes, Angers, Tours, Poitiers) : deux journées une fois par semestre. Préparation de cas cliniques par tous les internes avec présentation tirée au sort, topos.
  • Cours nationaux par le CNEMI : 1 journée deux fois par an.
  • Staffs cliniques, cours par seniors ou mises au point par internes 1/semaine
  • Congrès de médecine interne : 2/an.
  • Possibilité de prendre des demi-journées de Formation Universitaire : oui.

Master : De plus en plus conseillé, mais pas obligatoire.

Post internat : Possible, au CHU ou en périphérie, bouché jusqu’en 2019/20 pour le DESC de maladies infectieuses. A négocier avec les chefs de services.

Particularités :
– Bonne ambiance entre internes et entre chefs.
– Premier passage en médecine interne à envisager  entre le 2ème et le 4ème semestre, puis les suivants sur la fin de l’internat.

Référents :
– Interne : NGUEKAP TCHOUMBA Otriv Frédéric ntotriv@yahoo.fr,
– Pr Pascal ROBLOT, p.roblot@chu-poitiers.fr

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.siaimp.fr/?page_id=435