↑ Revenir à Spécialités médicales

Imprimer ce Page

Hépato-gastro-entérologie

Mis à jour août 2016

Nombre de postes ECN 2015 : 4

Maquette :

8 semestres

  • 4 semestres dans des services agréés pour le D.E.S de gastroentérologie et hépatologie, dont 3 au moins doivent être accomplis dans des services hospitalo-universitaires ou conventionnés. Ces semestres doivent être effectués dans au moins deux services ou départements différents.
  • 1 semestre en endoscopie
  • 3 semestres libres : attention, 8 semestres, c’est très court pour la gastro, bien réfléchir à sa maquette dès le début notamment si volonté de passer en réa (avant les soins intensifs de gastro ou pour le DESC), en radio pour le DU d’écho, sachant que le DESC d’onco « bouffe » déjà 2 semestres avec le package onco + radiothérapie.
Cette maquette risque fortement d’évoluer à partir de novembre 2017 avec la réforme des D.E.S, pour passer à 5 ans, suite au sondage réaliser auprès de tous les internes français !

Terrains de stage :

  • CHU de POITIERS : 8 postes

– Endoscopie : désormais 2 internes par semestre au vu de l’augmentation des effectifs. Réservé aux vieux semestres.

– Hospitalisation conventionnelle (H6C) : 3 internes

Soins intensifs : pour milieu d’internat, car rythme assez soutenu, 8 box, hémorragies digestives en tout genre, réa hépato etc…

Secteur Pr SILVAIN : parfait pour les jeunes semestres. 10 lits, très bien encadré par un(e) CCA, visite professorale 1/semaine, orientée hépato/biliaire et gastro générale.

Secteur Dr BEAU : 11 lits dont 5 chambres seules, orienté nutrition entérale et parentérale, grêles courts, MICI, gastro générale, palliatif.

– Hôpital de jour/semaine (H6D) : 2 internes. Généralement en début d’internat, 10 lits chacun. Pathologies variées : fibro/colo de surveillance/dépistage, onco, écho-endoscopie pancréatique et ponction, MICI et leur traitement, cirrhoses (ponctions, bilan pré greffe), sevrage, cathétérisme biliaire etc… Présentation de dossiers à de nombreux staffs (CHC, onco, anapath…)

8ème poste : poste dont la fonction varie selon l’ancienneté de l’interne. Pour les jeunes semestres, c’est un 3ème poste d’HDJ/HDS, ce qui permet d’alléger la charge de travail et libérer une semaine sur 3 un interne pour aller en consultations. Pour les plus vieux, « Interne volant », à savoir : idéalement consultations au maximum, puis remplacements en cas de vacances ou lendemains de garde et sous effectif dans le service, hébergements en alternance avec les internes d’endoscopie, préparation du staff CHC… Permet une autonomisation avec une certaine liberté, de passer aux soins intensifs quelques semaines si la maquette ne le permet pas, d’avoir des après midi de libre pour bosser des D.U / la thèse, de voir et même avoir des patients dits « de consult » etc…

  • Hôpitaux périphériques : La Rochelle (1 poste), Niort (1 poste, voire 2 prochainement), Angoulême (1 poste), Thouars (1 poste).

Formation théorique :

  • Cours de D.E.S avec l’inter-région HUGO (Brest, Rennes, Nantes, Angers, Tours, Poitiers) une fois par semestre. Préparation de cas cliniques par tous les internes avec présentation tirée au sort, topos, ateliers.
  • Biblio 1 fois / mois avec Tours
  • Staffs cliniques, cours par seniors ou mises au point par internes 1/semaine
  • JFHOD : 1/an.
  • Possibilité de prendre des demi journées de Formation Universitaire : variable, mais possible, si continuité des soins assurée, bien évidemment.

Master :

De plus en plus conseillé, mais pas obligatoire.

Post internat :

Possible (CCA, assistants).

Particularités :

Très bonne ambiance entre internes et entre chefs, une des meilleures de l’inter-région, responsabilisation avec bon encadrement et chefs très disponibles. On est heureux ici !

Référents :

Lien Permanent pour cet article : http://www.siaimp.fr/?page_id=425