↑ Revenir à Les DES

Imprimer ce Page

Anesthésie-Réanimation

Mis à jour juillet 2015

Nombre de poste ECN 2015 : 9

Maquette :

10 semestres

A/ Dans les textes :

  • 7 semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées d’anesthésie-réanimation :

4 semestres dans des services d’anesthésie comprenant la pratique de l’anesthésie et des soins périopératoires dans les spécialités  suivantes : chirurgie générale, chirurgie pédiatrique, segment céphalique (oto-rhino-laryngologie, ophtalmologie, stomatologie), chirurgie orthopédique, chirurgie urologique, chirurgie thoracique et cardiovasculaire.

3 semestres de formation en réanimation dont au moins 2 doivent être accomplis dans des services hospitalo-universitaires ou conventionnés. Au moins un semestre doit être effectué dans un service de réanimation adulte ou pédiatrique.

  • Les autres semestres peuvent être effectués : soit dans un service d’aide médicale urgente, soit dans une structure d’anesthésie en chirurgie cardiothoracique ou en neurochirurgie, ou bien dans un service d’urgence comportant une activité de déchocage.

1 semestre dans un service de réanimation hospitalo-universitaire ou conventionné agréé pour le DESC de réanimation médicale.

2 semestres dans des services agréés pour la spécialité.

  • La formation pratique hospitalière comprend la participation à des gardes formatrices dans la spécialité.

 

B/ En pratique à Poitiers, ça donne ça :

  • 3 ou 4 semestres réalisés dans les hôpitaux périphériques :

– La Rochelle (Réanimation, anesthésie générale, anesthésie pédiatrique, anesthésie-maternité).

– Niort (Réanimation, anesthésie générale).

– Angoulême (Réanimation).

– Saintes (Réanimation, anesthésie générale, anesthésie pédiatrique).

  • le reste de la formation au CHU de Poitiers (réanimation chirurgicale, réanimation médicale, réanimation neurochirurgicale, anesthésie/réanimation cardio-thoracique, anesthésie neurochirurgicale, ORL, Urologie, Viscérale/Vasculaire, Orthopédie, bloc d’urgence, maternité/gynécologie, pédiatrie).
  • Les premiers semestres commencent tous en périphérie, et y restent souvent pour les 3 premiers semestres.
  • En principe 4 à 5 semestres de réanimation, 5 à 6 semestres en anesthésie.

– Stages obligatoires : Pédiatrie, Maternité.

– Stage SAMU/SMUR possible mais post de chef donc c’est un interne thèse qui peut en bénéficier. Déplacement en SMUR 1 et post au déchoquage possible.

– Les gardes au CHU s’effectuent en réanimation chirurgicale, au bloc d’urgence (à condition d’avoir déjà effectué un stage d’anesthésie en CHU), en réanimation médicale (à condition d’avoir déjà effectué le stage de réanimation médicale) et en unité de soins continus. Au final, entre 3 et 5 gardes par mois (7-8 pour les plus courageux).

Concernant la formation théorique :

  • Cours de DES avec l’inter-région, en visioconférence (Brest, Rennes, Tours, Nantes, Angers) (1/mois).
  • Staffs juniors : chaque interne présente, une fois par an, une revue de la littérature sur un sujet bien précis, de son choix (1/mois).
  • Cas cliniques : chaque interne présente, une fois par an, un cas clinique qu’il a rencontré dans sa pratique, ou de son invention, permettant de refaire le point sur une prise en charge spécifique, un diagnostic, un traitement (1/mois).
  • Staffs séniors : un spécialiste d’un sujet bien précis vient à Poitiers nous présenter la revue de la littérature sur ce sujet, puis questions à volonté ! (1/mois).
  • En plus de tous ça, souvent des cours réalisés dans chaque stage (surtout en réanimation).

Master :

Non obligatoire, mais pour les motivés, il existe pas mal de projets de recherche dans lesquels vous investir.

Post internat :

2 CCA pour 9 internes, possibilité d’assistanat. Embauche quasi assurée en PH contractuel.

Référents :

Lien Permanent pour cet article : http://www.siaimp.fr/?page_id=366