↑ Revenir à Formation

Imprimer ce Page

Master 2 et Année-recherche

Chaque année, un arrêté des ministres chargés de la santé, de l’enseignement supérieur et de la recherche ainsi que du budget fixe le nombre d’internes susceptibles de bénéficier d’une année-recherche. Ce nombre est fixé par interrégion et subdivision pour la médecine.
Les internes en médecine déposent leurs dossiers de demande d’attribution d’année-recherche auprès de l’UFR dont ils relèvent.

Le dossier de demande comporte :

1. Un document comportant les coordonnées de l’interne (nom, prénom, date de naissance, téléphone, adresse postale, adresse électronique, année de réussite au ECN ou à l’internat)

2. Le curriculum vitae de l’interne

3. Le projet de recherche indiquant :

– le sujet de recherche
– son intérêt général ou scientifique
– son ou ses objectifs
– sa situation dans le contexte scientifique et médical au niveau national et international
– les méthodologies utilisées
– les retombées attendues
– la bibliographie
– les coordonnées du laboratoire de recherche labellisé sur le plan quadriennal université-ministère chargé de l’enseignement supérieur s’il s’agit d’un laboratoire français ou son équivalent s’il s’agit d’un laboratoire étranger
– les coordonnées du directeur de recherche et son curriculum vitae

La qualité du projet de recherche des internes détermine l’attribution des années-recherche. Cette qualité est évaluée pour les internes en médecine, par une commission interrégionale de sélection, réunie au sein d’une des unités de l’UFR de l’interrégion désignée à cet effet par le collège des directeurs des UFR de l’interrégion.

Le président établit la liste des candidats dont les projets d’année-recherche ont été retenus, dans la limite du nombre d’internes susceptibles de bénéficier d’une année-recherche dans la limite du quotanational.

Il transmet la liste à l’ARS dont dépend chaque interne au plus tard le 15 septembre de l’année de dépôt du projet.

Les années-recherche sont attribuées aux internes par arrêté du directeur général de l’ARS dont ils relèvent sur avis des commissions précitées. A ce titre, les bénéficiaires de l’année-recherche recevront de l’ARS des documents à remplir.

L’année recherche s’effectue pour une période continue comprise entre un 1er novembre et un 31 octobre commençant au plus tôt la deuxième année d’internat et s’achevant au plus tard à la fin de la dernière année d’internat.

L’année-recherche s’effectue durant l’année universitaire suivant son attribution.

Lorsqu’un interne est dans l’impossibilité d’effectuer l’année-recherche dans le délai sus mentionné, il doit avertir l’ARS six mois avant la date du début de la réalisation de celle-ci. L’interne l’effectue alors l’année suivante sauf s’il ne peut plus se prévaloir de sa qualité d’interne au moment où il désire commencer à effectuer cette année-recherche. Dans ce cas il en perd le bénéfice.

L’année-recherche est accomplie dans un laboratoire de recherche français agréé, reconnu par le contrat quadriennal université-ministère et participant à l’enseignement d’un DEA, d’un master recherche ou bien préparant à la soutenance d’une thèse de doctorat ou dans un laboratoire étranger participant à une formation équivalente.

Un contrat est conclu entre l’interne, l’ARS et le directeur du CHU dont relève l’intéressé.

Au cours de l’année-recherche, l’interne est dispensé des enseignements théoriques et de la formation pratique prévus en vue de l’obtention de chaque DES ou de l’attestation d’études approfondies en chirurgie dentaire.

Pour sa rémunération l’interne, durant son année recherche, reste soumis aux articles R.6153- à R.6153-40 du code de la santé publique. Pendant son année-recherche, l’interne a la possibilité de prendre des gardes.

Aucune bourse financière n’est versée par l’ARS au titre de l’année recherche.

Qui contacter pour bénéficier d’une année recherche ?

Le service de la scolarité de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers.

Références textuelles :

– Arrêté du 4 octobre 2006 modifié définissant les modalités d’organisation de l’année-recherche durant le 3ème cycle des études de médecine, d’odontologie et de pharmacie ;
– Article R.6153-11 du code de la santé publique

Lien Permanent pour cet article : http://www.siaimp.fr/?page_id=1005